[Avis] Divergent, Veronica Roth

divergent

Titre : Divergent
Auteur : Veronica Roth
Date de parution : 2011
Katherine Tegen Books, 488 pages.

Résumé : Dans un monde où la société est divisée en cinq factions déterminées par un trait de caractère unique, Béatrice, ou Tris, va faire le choix drastique de quitter sa faction, Abnégation, pour rejoindre les Audacieux dont les valeurs sont à l’opposé de tout ce qu’elle a toujours connu. Tris va alors découvrir un nouveau monde, et s’adapter aux rivalités et aux amitiés qui sont toutes nouvelles dans sa vie.

J’ai attendu quelques jours pour rédiger mes impressions, parce que j’ai du mal à m’exprimer sur ce roman. Ce n’est pas que j’ai détesté, ni que j’ai absolument adoré, mais j’ai apprécié cette lecture, je l’ai trouvé distrayante et prenante (je l’ai quand même lu en seulement deux jours) bien que certaines choses m’aient trop dérangé pour que ce soit un vrai coup de cœur.

Tout d’abord je trouve dommage que l’initiation prenne autant de place dans le livre. C’est très intéressant et j’ai aimé les différents tests et exercices qui sont vraiment imaginatifs et révélateurs, mais étant donné que l’intrigue à l’échelle des factions se déroule sur seulement une cinquantaine de pages à la fin, je pense qu’on aurait gagné à voir moins des “Initiates”.

Ce tome est riche en action, chaque chapitre apportant son lot de sensations fortes à Tris. Le rythme est soutenu et il n’y a pas le temps de s’ennuyer, je n’ai pas pu poser le livre avant de l’avoir fini.

Les personnages sont divers et donnent plutôt envie de les suivre, mais je les ai néanmoins trouvé un peu cliché (Four…) ou pas suffisamment touchants et présents pour me tirer une véritable émotion. Aucun décès ne m’a bouleversé ou tiré des larmes comme d’autres romans peuvent le faire. Tris est bien évidemment une exception, le roman s’appelle “Divergente”, après tout. Je m’attendais à une héroïne plutôt clichée et peu originale mais j’ai vraiment apprécié son caractère, bien que certaines pulsions de violence m’ont dérangé et que je ne partage pas ses valeurs.

La romance, de même, m’a laissé de marbre. Tris m’a plutôt exaspéré à être au bord de l’évanouissement au moins contact de Four (et ce dès les premiers jours de l’initiation). Celui-ci est d’ailleurs bien trop “mystérieux, dangereux mais gentil” pour me toucher. On présente leur histoire d’amour comme presque évidente, elle m’a paru un peu “trop facile” et plate pour captiver.

En conclusion, je lirai probablement la suite un jour car j’ai passé un très bon moment avec les Audacieux (Dauntless sonne mieux, quand même) malgré quelques déceptions.

3 pts

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s