[Avis] Ne Tirez pas sur l’oiseau moqueur, Harper Lee

oiseau-moqueur Titre original : To Kill a Mockingbird
Auteure : Harper Lee
Date de parution : 1960
Édition Le Livre de Poche, 434 pages

Le premier et dernier roman de Harper Lee, qui a obtenu le prix Pulizter en 1961 et a rencontré un franc succès dès sa parution. On peut noter qu’il existe certaines similitudes entre le récit de Scout et l’enfance de la romancière, bien que le livre soit loin d’être une autobiographie. Harper Lee n’a plus publié depuis Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, et reste une personnalité très mystérieuse.
Le roman a été adapté au cinéma en 1962 par Robert Mulligan. En français, le film est intitulé Du Silence et des ombres.

 “Le courage, c’est savoir que tu pars battu mais agir quand même sans s’arrêter.” 

– Atticus Finch

Résumé : Scout est une fille de six ans, avec des préoccupations de fillette de son âge, et qui passe son temps à jouer avec son frère Jem et son ami Dill, mais aussi à se poser de grandes questions sur le monde qui l’entoure. Le métier d’avocat de son père Atticus ne tarde pas à mettre la famille dans des situations pas toujours simples, et Scout nous partage sa vision d’enfant sur le racisme, la misère, la ségrégation…
xx
C’est un livre dont j’avais entendu parler, je savais que c’était un classique américains, mais je n’avais aucune idée de l’intrigue, des personnages… Lorsque je suis tombée dessus au CDI de mon lycée à la veille des vacances, j’ai décidé de l’emprunter, et c’est un peu ce roman qui m’a donné envie de me remettre à la lecture après quelques années de désintérêt pour les livres.
xx
Un roman qui traite de l’enfance, de la ségrégation, de la justice, du courage, de la famille… Harper Lee nous parle réellement à travers Scout, une fillette de six ans. Scout et sa bande doivent affronter bien des injustices et des obstacles, durant les trois ans qui nous sont contés au fil des pages. Le racisme ambiant choque parfois, mais la leçon est bien là, dans le personnage d’Atticus et sa relation à ses enfants.
Fondamentalement il ne se passe pas grand chose dans cette petite ville de l’Alabama. Et pourtant, j’ai été transportée. A travers le récit de Scout, j’ai eu l’impression de rencontrer ma famille, les moments drôles et légers font chaud au cœur, on mange des Lane cake, on frissonne devant l’effrayante maison des Radley, puis on s’étonne, on pleure devant l’injustice, devant la pauvreté… et enfin on se dit que pour un roman qui décrit des évènements des années 30, il est bien actuel.
xx
Le récit est fait du point de vue de Scout, petite fille débrouillarde, garçon manqué, intrépide et innocente, accompagnée de son frère Jem, de son “fiancé” Dill, de sa voisine Miss Maudie et par dessus tout, de son père Atticus. Je crois que c’est ce point de vue innocent qui m’a vraiment touché. Je me suis reconnue dans les personnages présentés, Harper Lee dresse vraiment un authentique tableau de l’enfance. J’ai trouvé les petits très forts et matures, ils ont une vision des choses émouvante, il faut imaginer qu’ils assistent à des évènements difficiles.
xx
Enfin, la figure du père Atticus, cet avocat qui n’hésite pas à défendre les causes qui lui sont chères envers et contre tout, frappe par son sens de la justice et par son entièreté . Jamais il n’abandonnera ses idées et il ne cherche pas à cacher la vérité à ses enfants.
Tous les personnages sont attachants, je regrette vraiment d’avoir dû m’en aller en refermant le livre. Même Mme Dubose, cette vieille femme aigrie, a réussi à m’émouvoir.
xx
En conclusion, il me semble que Ne Tirez pas sur l’oiseau moqueur est un roman qui vaut le coup, qui est rapide et plaisant à lire mais donc le message est profond et important à partager ces temps ci !
5pts
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s